La résilience : un processus dynamique

La résilience est la capacité à faire face, c’est à dire à ne pas capituler face aux difficultés rencontrées pour au contraire rebondir positivement. Les travaux sur les ressorts de résilience nous indiquent que leur mise en action repose la capacité à mobiliser – et conjuguer – ses ressources.

Cette conjugaison de ressources demeure une équation très personnelle. Face à une situation d’adversité, les personnes réagissent différemment : tandis que certaines parviendront à activer leur résilience, d’autres n’y parviendront pas.

Cette équation est donc restée longtemps mystérieuse : pouvait-on identifier les facteurs de résilience et mieux saisir les enchaînements qui aboutissaient – ou non – à cette adaptation aux nouveaux enjeux ? Les travaux récents ont permis de mettre à jour les ressources et les facteurs qui animent le processus de résilience. Cela constitue une avancée réelle dans la mise en œuvre des dynamiques humaines de changement.

Qu’est-ce qui animent ces ressources ? et surtout qu’elle force les met en mouvement ? Au cœur des ressorts de résilience figure d’abord une représentation positive de sa survie, de son potentiel à dépasser une situation critique – à ne pas en rester prisonnier – de sa possibilité à changer, voire à se transformer. La résilience est un processus par lequel ces potentiels puisent leur énergie dans les représentations et les ressources de chacun, mais aussi dans le regard positif et confiant de ceux qui croient dans votre potentiel à faire face.

Quelles sont ces ressources ? Ce sont tous les éléments de confiance que chacun peut trouver dans ses caractéristiques de personnalité, la qualité de son tissu  relationnel et environnemental, et ses éléments de compétences. Ils vont agir sur le processus créatif de résilience comme autant d’appuis au défi du changement. La dynamique – la mise en mouvement – est issue des soutiens perçus par chacun au sein de son environnement. Dans l’entreprise, le soutien organisationnel perçu (SOP) jouera un rôle majeur.

Les Cartographies de Résilience donnent une image permettant à chacun de se situer dans ce processus, de relever les points de blocages, mais aussi les ressources d’énergie insoupçonnées sur lesquelles compter.

processus de résilience

La résilience est une force à la condition de pouvoir identifier et mobiliser à bon escient ses ressources. Les cartographies que nous proposons – au plan individuel et collectif – donnent des repères indispensables pour agir sur ce processus.

Ce contenu a été publié dans BLOG, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.