L’enjeu de l’année 2013 : comment être encore là dans 5 ans ?

En lançant le Plan « Nissan Revival », Carlos Ghosn a enclenché un processus de réenchantement en proclamant que Nissan renaîtrait de ses cendres et que l’on entendrait parler de l’entreprise dans le futur. Trois ans plus tard, l’entreprise avait renoué avec les profits et la prédiction de Carlos Ghosn était vérifiée.

L’équipe de RHésilience souhaite que l’année 2013 vous apporte le « réenchantement » indispensable à la mobilisation de tous ceux qui conjuguent leurs talents pour la réussite de votre entreprise.

Jean Manaud, le Président d’EVER BE (voir Indice RH) lance même un appel vibrant aux dirigeants :

« Un sursaut majeur doit s’opérer pour les entreprises qui ont l’intention d’être encore là dans 5 ou 10 ans. À défaut, il n’y aura plus de lien entre les collaborateurs et l’entreprise, peu d’innovation et donc pas de croyances et pas de croissance. La RH et la technologie comme moteur sous-jacent ont un rôle central à jouer, un rôle de tisseur de liens et d’animateur du talent de l’entreprise »

J’irais plus loin dans la formalisation de l’équation de l’année 2013 :

La qualité du lien impacte l’estime de soi ; la reconnaissance réveille l’énergie et développe la confiance ; le réenchantement apporte la croyance et l’espoir et le tout – en créant une dynamique humaine positive – génère de la performance.

La reconquête de chaque point d’absentéisme mental – qui matérialise une forme de passivité face aux enjeux – est un point gagné en faveur de l’engagement, de la motivation et de la collaboration des intelligences.

Pour y parvenir, les dirigeants doivent s’entourer de managers RH – et de conseils – qui peuvent les aider à assurer ce rôle central de coordination et de renforcement du lien dans l’entreprise.

Face aux difficultés que nombre d’entreprises traversent aujourd’hui, cela passe par un alignement des résiliences stratégiques avec le potentiel de résilience humaine pour faire de l’année 2013 celle de la transformation réussie de l’entreprise.

Alain Richemond et Arnaud Cuilleret

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans BLOG, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.